PS

Oui à la fusion

Les communes concernées par le projet de fusion collaborent de manière active depuis de nombreuses années. Elles ont par exemple déjà fusionné les écoles et pour 2 communes, les pompiers. Tous les citoyens ont d’ailleurs bien compris et assimilé la nécessité de ces collaborations pour le bien commun. La fusion n’en serait que l’aboutissement. Il s’avère aujourd’hui que ces collaborations ne sont plus suffisantes et que le «chacun pour soi» nuit encore trop souvent au bon développement de notre région. Il est temps de mettre de côté les intérêts particuliers et d’avancer sur une vision à long terme pour l’intérêt collectif de nos citoyennes et citoyens.