Les résultats en détail

Avec 75% de « oui », les citoyens des 3 communes de Miège, Venthône et Veyras ont clairement accepté d’unir leur destin. La nouvelle commune de Noble-Contrée verra donc le jour le 1er janvier 2021. D’ici là, les citoyens se prononceront cet automne sur le contrat de fusion.

Le « oui » l’a largement emporté (84,6 % à Miège, 63,6 % à Venthône et 74,3 % à Veyras) et l’avenir des 3 communes se construira donc en commun. Le taux de participation de 76,4 % prouve l’importance accordée par les citoyens à cette union qui est une étape clé pour le développement des villages concernés.

COMMUNES

OUI

NON

% de OUI

 Miège

578

93

84.6 % de OUI

 Venthône

420

240

63.6 % de OUI

 Veyras

707

244

74.3 % de OUI

 Total

1'705 577

75.0 % de OUI

 

Les autorités communales prépareront sans plus attendre l’entrée en vigueur de la commune de Noble-Contrée le 1er janvier 2021. Dans l’intervalle, les citoyens se prononceront cet automne sur le contrat de fusion. Ce document fixe le mode de fonctionnement de la future commune qui comptera quelque 4500 habitants sur une surface de 653 hectares.

Les bourgeoisies ne fusionnent pas

Les bourgeois devaient également se prononcer sur la fusion des bourgeoisies qui a été refusée à environ 80%. La population a suivi les recommandations des conseils municipaux et bourgeoisiaux qui souhaitaient ainsi préserver les identités villageoises. Le résultat du scrutin implique que la bourgeoisie de Miège se dote de son propre conseil. A ce jour en effet, Miège a un conseil communal et bourgeoisial commun.

 

Personnes de contact :

Jean-Claude Vocat, président de Miège, 079 743 53 54

Grégoire Clavien, président de Venthône, 079 481 83 71

Stéphane Ganzer, président de Veyras, 078 652 18 76